Cours avant qu’il ne soit trop tard

Quai de métro vide, trop tard

Il est sans doute bon parfois de hâter le pas comme je viens de l’apprendre ce matin. Il semble qu’à cette heure ci, les métros sont rares.

Ce qui me rassure dans cette histoire, c’est que j’ai pris de l’avance en me levant à 5h15. Un jour férié.

En fait, je ne suis pas « rassuré », le mot juste est « défait ».

Vous cherchez des conseils inutiles pour aller dans la mauvaise direction ?

Recevez en cadeau l’ouvrage Dix citations inspirantes pour aller droit dans le mur.

Abonnez-vous aux Lettres d'un jeune boomer.